À Lyon la pratique du vélotaf – se rendre au bureau en vélo – ne cesse d’augmenter depuis quelques années. Dans certains lieux de la ville, notamment les berges du Rhônes, les cyclistes représentent un tiers de la circulation totale. La ville de Lyon encourage les riverains à se déplacer en vélo et fait désormais partie des villes cyclables. Pour ceux qui n’ont pas encore franchi le cap, voici quelques raisons de vous mettre au vélotaf !

Pourquoi aller au bureau en vélo ?

Le vélo, un transport écologique et économique

C’est souvent l’argument le plus repris par les médias : le vélo est le moyen de transport le plus green qui soit pour vous rendre au bureau. A raison de deux trajets par jour entre votre domicile et votre lieu de travail, l’impact sur l’environnement est considérable. De plus, le prix du vélo et de son entretien étant rapidement amortis, vous ferez des économies en optant pour le vélotaf !

Les bienfaits du vélo sur votre santé

C’est scientifiquement prouvé, il faudrait faire minimum 30 minutes d’activité sportive par jour pour notre santé. Nous n’avons pourtant pas toujours suffisamment de temps dans la journée pour se consacrer à une séance de sport, faire votre trajet en vélo peut donc faire partie de ces 30 minutes requises. Vous vous dépensez chaque jour en liant l’utile à l’agréable !

Profiter du vélotaf pour déstresser

Les convaincus vous le diront, aller au bureau à vélo permet de commencer sa journée du bon pied. Exit le stress lié aux transports en communs et aux embouteillages, vous pouvez gérer votre temps de trajet sans encombre. Nos journées sont souvent rythmées par un nombre incalculable de tâches à effectuer, durant votre trajet à vélo profitez-en pour déstresser et prendre pleinement conscience de ce moment qui vous appartient.

Lyon, une ville pratique pour aller au bureau en vélo

Les aides mises en place pour favoriser le vélotaf

L’Etat, les entreprises et les villes poussent les salariés à se rendre au travail en vélo pour limiter la circulation sur les routes et désengorger les transports en commun. Pour vous encourager dans ce sens, des aides sont mises en place.

Coup de pouce vélo, 50€ pour réparer votre vélo

L’Etat a récemment mis en place une aide de 50€ pour faire réparer votre vélo auprès de magasins partenaires ou pour la reprise en main de votre vélo. Cette aide financière a pour but d’encourager les français à se rendre sur leur lieu de travail à vélo avec un matériel adéquat et en totale confiance. Toutes les informations se trouvent ici.

Le forfait mobilité durable (ex indemnités kilométriques vélo)

Votre employeur peut prendre en charge tout ou partie des frais engagés pour le trajet de votre domicile à votre lieu de travail si vous utilisez des transports alternatifs : vélo personnel (dont le vélo électrique), covoiturage en passager et en conducteur, services de mobilité partagée (partage de véhicules électriques ou hybrides, location et mise à disposition en libre service de trottinettes ou de vélos), transports publics (hors abonnement). Si cette allocation “forfait mobilité durable” est mise en place par votre entreprise, votre employeur peut verser jusqu’à 400€ par an et par salarié, exonérés d’impôt et de cotisations sociales. 

Le développement des pistes cyclables à Lyon

Au-delà des aspects financiers, se sentir en sécurité lorsque vous effectuez vos trajets est primordial. Avec son plan d’urbanisme tactique, la ville de Lyon a dévoilé la création de 77 km de pistes cyclables supplémentaires avant fin 2020. Lyon fait d’ailleurs partie des villes cyclables de France et devrait atteindre avec ces nouvelles voies l’objectif ambitieux des 1000 km de pistes cyclables sur son territoire.

Grâce aux actions de la ville de Lyon pour se déplacer en vélo, aux aides mises en place et aux nombreux bienfaits des trajets en vélo, il n’y a plus de raison de ne pas franchir le pas. Prenant de plus en plus d’ampleur depuis quelques années, le vélotaf fait d’autant plus sens en cette période de crise sanitaire pour éviter la surpopulation dans les transports en communs.

Retour aux actualités